• Le mode fuck ou le burn out maternelPar une belle journée de début de printemps, WonderMaman sema ses graines d'aubergines. Elle aimait beaucoup l'idée de faire goûter à son super mec à elle et à sa fille d'amour la fameuse salade d'aubergines à l'orientale qu'elle cuisinerait avec en juillet.

    Sache que l'aubergine précocement semée en intérieur et repiquée au stade de 5 feuilles peut te conduire à récolter du légume violet tout rond qui sent bon l'été à partir de juillet. Si, si!

    A ce stade, tu m'as peut-être reconnue.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • L'angoisse de la frange

    Je sais pas pour toi, Lulu, mais le cheveu de ma progéniture m'angoisse.

    Il est fin, il est électrique (pratique pour faire la poussière au plafond), il est incoiffable, il déborde du bonnet, se complaît en noeuds, mais de manière très contradictoire, le moindre élastique y glisse.

    Le cheveu de ma fille aime clairement être nature. Libre et lisse, électrique et éclectique. Et j'ai des sueurs froides de culpabilité quand je pose la dite enfant à la crèche, son body délavé et distendu mal masqué par un gilet couleur gris côté propre et carotte côté "j'ai pas regardé". Et le cheveu fou. Voire dingue.

    Pour ton information, chez moi la recette inmmanquable du noeud c'est sauce tomate + miette de pain gluante + petite main. Je suis pudique, je te raconte pas comment la morve de la nuit rend l'histoire encore plus dégueulasse.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bébé pleure

    Il s'est fait attendre cet article, Monique. Mais j'ai vraiment essayé de te poster un article fouillé et réfléchi, alors j'espère que tu me pardonneras.

    Il y a 2 semaines, j'ai lu un article dans le Huffington post qui m'a scandalisé et je ne suis pas la seule (voir et ). En gros, l'article recommande de laisser pleurer les bébés la nuit pour qu'ils apprennent à s'endormir. Ca, c'est la caricature, mais il n'y a pas que le Huff Post qui a titré ET résumé l'étude de manière provocatrice.

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Offre lui, ça peut servir !Hier, je t'ai fait la liste des petites broutilles qui peuvent te ruiner quelques journées ou un weekend. Aujourd'hui, on s'attaque au top 5, celles qui peuvent te ruiner non pas une nuit, mais 2, 3, 4 nuits d'affilées. T'envoyer chez le pédiatre en urgence, non que tu te demandes ce qu'il a le môme, mais pour avoir une ordonnance de somnifères. Que sinon tu vas vraiment te pendre.

    Hélas pour toi, le pédiatre il en a vu beaucoup d'autres, donc il te répond le tristement célèbre et royal fake de la médecine : "Ca ira mieux demain / la semaine prochaine / le mois prochain / l'été prochain".

    Et toi, tu gobes. Parce que tu n'as pas le choix.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Tu crois qu'il couve un truc ?La période des virus, c'est décembre-janvier, dixit la pédiatre. Ca, c'est ce qu'on dit au parent défait pour qu'il ne se fasse pas la malle, pensant qu'il peut encore tenir 1 mois.

    "Mais lol ! Ca dure jusqu'aux 5 ans révolus de l'enfant ! Mouahahahah !" dixit mon collègue vieux briscard de la parentalité (et un poil pervers : il veut que je me pende pour récupérer mon job).

    En fait, décembre et janvier, ce sont les mois où tu peux cumuler jusqu'à 3 maladies en même temps, petit veinard. Le reste du temps, c'est pas des maladies, c'est "juste un petit rhume".

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique